Aller au contenu principal

Gestion intelligente des serrures pour armoires d‘extérieur SICHERT


L’objectif du développement conjoint de SICHERT et d’EMKA était de mettre au point une solution intelligente tout-en-un comprenant une technologie de fermeture avec son armoire extérieure. Elle vise à remplacer la gestion des clés physiques par un outil numérique, combinant ainsi la sécurité et la surveillance centrale de l’infrastructure critique en un seul système. Défi résolu : les poignées escamotables électroniques d’EMKA permettent le verrouillage mécanique des armoires de distribution sans clé physique dans le cadre de la solution KeyLoS.

Solution de système intelligent pour les infrastructures complexes

La société SICHERT, fondée en 1923 et basée à Berlin, produit des coffrets extérieurs et multifonctionnels pour toute l’Allemagne. Le fabricant est synonyme de développement d’armoires de commande intelligentes adaptées individuellement aux clients. Avec plus de 400 000 coffrets extérieurs utilisés rien qu’en Allemagne, SICHERT est le leader du marché spécialiste des coffrets de distribution de câbles, des coffrets multifonctions et des distributeurs de réseaux de fibres optiques. Le focus se porte à établir les tendances du marché tournées vers l’avenir, comme le développement de la fibre optique, des réseaux 5G et LoRa pour l’infrastructure des futures villes intelligentes.

L’un des plus grands défis numériques de l’Allemagne reste le raccordement des entreprises et des ménages au réseau de fibres optiques à l’échelle nationale. Cette tâche est résumée sous le terme Fiber to the Home (FTTH). L’objectif est de garantir des débits de données rapides aux consommateurs et aux entreprises. Internet rapide et téléphonie sans interférences : les armoires de commande extérieures ou coffrets multifonctions sont là encore chargés de les garantir.

Les armoires extérieures font partie d’une infrastructure importante : leur réseau couvre les télécommunications, telephone, télévision et Internet pour les ménages individuels dans de vastes zones. L’infrastructure physique nécessaire consiste en un réseau numérique de points nodaux. Plus précisément, les emplacements clés tels que les centres de données, les PoP et les coffrets extérieurs sur le terrain.

La maintenance dépend de la protection du logement

Avec sa famille de systèmes FCC, SICHERT répond à l’expansion des réseaux FTTH. La société a mis au point six tailles de coffrets disponibles et pré-assemblés pour les distributeurs de réseaux de fibres optiques : une série uniforme pour un seul système. Après avoir ainsi créé la norme pour les distributeurs de réseaux, l’entreprise a maintenant ajouté la solution KeyLoS à la famille de systèmes. KeyLoS est un produit autonome qui peut être utilisé dans tous les types de boîtiers - y compris les infrastructures telles que les armoires de serveurs, pour lesquelles EMKA fabrique également des poignées intelligentes.

L’idée de KeyLoS est née d’un problème fondamental : la maintenance des armoires de distribution dépend fortement de leur sécurisation. Également contre des dangers tels que le vandalisme et les dommages causés par des accidents, des orages ou inondations. La gestion des clés physiques associées revêt ici une importance cruciale. Cette situation est complexe pour les employés comme pour les prestataires de services et entraîne des problèmes à répétition. Il n’y a de facto aucune surveillance des coffrets, ce qui pose un problème de sécurité majeur pour les infrastructures critiques. Toutefois, cette surveillance est très exigeante en main-d’œuvre et coûteuse et peut donc devenir un défi majeur pour l’opérateur.

KeyLoS réunit le savoir-faire des deux mondes

Afin de résoudre ce problème et de contrôler l’accès, ­Sichert et EMKA ont combiné leur savoir-faire, fruit de nombreuses années de bonne coopération entre les deux partenaires. EMKA est un fournisseur traditionnel de poignées escamotables et de solutions de verrouillage pour les coffrets SICHERT depuis une dizaine d’années. SICHERT était à la recherche d’une solution intelligente pour la gestion de tous les sites du réseau ainsi que pour la gestion sécurisée des accès.

L’idée de combiner la technologie de fermeture d’EMKA avec les coffrets de SICHERT a été fondamentale dans le développement de ce projet, afin d’augmenter la sécurité des armoires extérieures sans pour autant négliger le confort d’utilisation et l’aspect esthétique. Le résultat est KeyLoS, abréviation de KeyLocation System, qui permet le verrouillage mécanique du boîtier sans clé physique. Il s’agit d’un système d’accès électronique qui se compose de trois éléments en plus du coffret : Hub, poignée escamotable électronique et banque d’alimentation. Comme les séries FCC sont des distributeurs de réseaux de fibres optiques purement passifs, la charge inductive est particulièrement importante ici.

Le HUB KeyLoS est la connexion au logiciel de gestion. De cette manière, les droits d’accès sont gérés de manière centralisée, les sites sont surveillés et toutes les activités de l’enceinte sont enregistrées et rapportées. Il permet également aux administrateurs d’attribuer et de révoquer les clés en temps réel. L’accès au coffret se fait par Bluetooth® Low Energy (BLE 4.0). L’application est utilisée pour les demandes de clé et pour ouvrir et fermer la porte numériquement.

Un projet pilote global à Berlin

Un premier projet à l’échelle régionale est en cours de réalisation. Dans la zone urbaine de Berlin, environ 1 000 unités sont en train d’être équipées de KeyLoS et de poignées rétractables EMKA. Les exigences sont clairement formulées:

  • Tous les composants doivent être compatibles avec les systèmes existants.
     
  • Les poignées escamotables doivent avoir un faible besoin en énergie pour les sites passifs.
     
  • Le verrouillage mécanique doit fonctionner sans clé physique, uniquement par pression mécanique.
     
  • La possibilité que le levier s’ouvre pendant l’opération à distance doit être exclue : L’ouverture doit être effectuée uniquement par un employé sur place.

 

La solution a donc consisté en une combinaison du HUB KeyLoS, la poignée escamotable EMKA et (pour les armoires passives) d’une banque d’alimentation permettant une recharge par induction depuis l’extérieur. La commande est basée sur Bluetooth® Low Energy via un smartphone et une application développée et brevetée par SICHERT en collaboration avec la société KTS. L’administration de toutes les armoires et de tous les accès se fait via le logiciel de gestion. L’employé responsable peut y contrôler l’état de toutes les armoires grâce à une surveillance en temps réel, gérer les droits d’accès centraux, créer et surveiller tous les emplacements et recevoir une notification immédiate des activités de l’armoire. L’attribution et le retrait des clés se font également en temps réel. Autre point fort : comme les emplacements passifs utilisent une alimentation par induction depuis l’extérieur, il n’y a pas de batterie à entretenir dans l’armoire et donc pas de clé physique pour ouvrir l’armoire lorsque la batterie est faible. En outre, en tant que solution White Label, le système est ouvert à d’autres domaines d’application.

Un potentiel énorme

Le résultat est un système de gestion des fermetures extérieures au potentiel énorme. Thomas Fila, PDG de SICHERT, explique : “Notre perspective ? Le raccordement des ménages à l’ère du gigabit grâce à la fibre optique. Car nous nous considérons comme un précurseur, qui grâce à KeyLoS, peut également devenir un standard sur le marché en tant que solution White label pour une base de clients aussi large que possible.” Et à propos d’EMKA. “En raison de l’excellente communication entre les départements de développement et de la compatibilité existante avec les poignées escamotables électromécaniques déjà utilisées avant le développement de KeyLoS, EMKA continuera à être notre premier point de contact dans le domaine des systèmes de verrouillage”, ajoute Fila. À l’avenir, SICHERT aimerait utiliser KeyLoS comme système de gestion universel pour faire avancer des sujets tels que la technologie des capteurs et l’Internet des objets - par exemple, pour la mesure de la qualité de l’air.